Vous venez de terminer de poser les plaques de plâtre pour monter une cloison, créer un faux plafond ou encore doubler un mur sur ossature. Pour finaliser le tout, il vous reste à faire les joints entre les plaques de placo pour consolider votre ouvrage et bien lisser la surface. Cette étape est souvent redoutée des bricoleurs car elle demande beaucoup de minutie pour obtenir un résultat de qualité. Dans cet article, nous allons tout vous expliquer sur cette étape indispensable et vous apprendre comment faire un joint de placo.

Pourquoi le jointement de placo est une étape primordiale ?

Faire les joints entre les plaques de placo est indispensable pour deux raisons principales :

  • Combler les espaces entre les plaques afin d’obtenir une finition parfaite et la plus lisse possible. Si les joints sont bien réalisés, vous ne devez plus voir la coupure entre les différentes plaques de plâtre ;
  • Consolider et solidifier l’ouvrage final en solidarisant les plaques entres-elles

Pour cette étape vous aurez besoin d’un peu de matériel, dont des bandes à joint.

Qu’est-ce qu’une bande à joint ?

La bande à joint, aussi appelée bande de placo, prend la forme d’un ruban de papier avec des propriétés spécifiques qui vont lui permettre de jointer les plaques de plâtre entre-elles. Elle est composée d’une face rugueuse et d’une face lisse. Il existe plusieurs types de bandes à joint :

  • La bande à joint classique en papier : utilisée par la majorité des bricoleurs, elle est idéale pour les plaques de plâtres à épiderme cartonnée et bords amincis ;
  • La bande à joint adhésive : facile à appliquer, elle permet de gagner du temps car vous n’aurez pas besoin de passer par l’étape préalable de l’application de la couche d’enduit à joint ;
  • La bande à joint armée : elle possède une armature en métal et s’utilise sur les angles sortants afin de les renforcer. La pose est un peu différente de celle d’une bande à joint classique.

A lire : Comment construire un mur en parpaings ?

Quel matériel pour réaliser un joint de placo ?

Avant de savoir comment faire un joint de placo, intéressons-nous à la liste du matériel indispensable. Vous aurez besoin :

  • De plusieurs bandes à joint 
  • De joint à placo que vous pouvez acheter déjà prêt à l’emploi ou en sac à mélanger vous-même 
  • D’un couteau à enduire 
  • D’une ponceuse ou du papier de verre 
  • D’un aspirateur ou une brossette époussette

Remarque : Avant de vous lancer dans le jointement des plaques de plâtre, il est indispensable de bien préparer la surface. Pour cela vous devrez reboucher les petits trous dans le placo et nettoyez méticuleusement la surface à l’aide d’un aspirateur ou d’une brossette époussette.

Comment réaliser un joint de placo sur un mur plat ?

Commençons par le plus simple : comment faire un joint de placo entre deux plaques de plâtre posées côte à côte ? Voici la technique à suivre :

  1. Commencez par remplir l’espace entre les 2 plaques de placo avec l’enduit. Si vous avez opté pour de l’enduit en poudre, il vous faudra d’abord réaliser votre préparation en suivant les instructions sur le paquet. Prenez une dose d’enduit avec votre couteau à enduire et remplissez généreusement le joint. Passez une première fois en partant d’en haut, puis recommencez en partant du bas. Si la couche d’enduit n’est pas bien lisse, ce n’est pas un problème pour l’instant : l’essentiel à ce stade est de bien remplir l’espace entre les plaques.
  2. Tracez un repère en réalisant un trait avec le couteau juste au milieu de la jointure ;
  3. Appliquez la bande à joint pendant que l’enduit est encore bien frais. Pour cela, humidifiez la bande et positionnez le côté rugueux sur le joint. ;
  4. Marouflez avec le couteau à enduit de haut en bas, afin de chasser les bulles d’air ;
  5. Laissez sécher toute la nuit. Le lendemain, il vous faudra repasser une couche d’enduit sur la bande à joint pour lisser le tout. Pour ce faire, reprenez votre couteau à enduire et mettez de l’enduit sur une largeur deux fois plus grande que la première couche, afin de bien couvrir la bande et les débords.
  6. Laissez sécher et poncez afin d’obtenir une finition parfaitement lisse.

Rappel : si vous utilisez des bandes à joint autocollantes, vous n’avez pas besoin de réaliser l’étape 1 qui consiste à appliquer une première couche d’enduit avant la pose de la bande.

Comment faire des joints de placo dans un angle ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il existe des bandes à joint spécialement conçues pour les angles. Mais alors comment faire un joint de placo dans un angle ?

Le cas de l’angle rentrant

  1. Déposez une bonne épaisseur de joint à placo dans l’angle du mur et lissez avec le doigt ;
  2. De chaque côté de l’angle, sur 10 cm, garnissez généreusement d’enduit à l’aide du couteau à enduire. Partez toujours de l’angle pour aller vers l’extérieur ;
  3. Pliez la bande à joint en deux dans le sens de la longueur, les faces lisses l’une contre l’autre, pour former l’angle et humidifiez-la ;
  4. Marouflez au couteau à enduire, laissez sécher puis repassez une couche d’enduit. Laissez sécher de nouveau avant de poncer pour obtenir une surface parfaitement lisse.

Le cas de l’angle saillant

Comment faire un joint de placo dans un angle sortant ? En vous servant de bandes à joint renforcées avec une armature en métal, aussi appelées bandes à joint armées.

  1. Déposez de l’enduit des 2 côtés de l’angle sortant, en partant de l’extérieur et en revenant vers l’angle ;
  2. Lissez de haut en bas en dégageant légèrement l’arrête de l’angle afin d’avoir un repère visuel ;
  3. Pliez la bande à joint armée en 2, mais cette fois-ci ce sont les faces rugueuses qui doivent être l’une contre l’autre ;
  4. Humidifiez la bande, posez-la sur l’arrête et marouflez au couteau à enduire de chaque côté ;
  5. Laissez sécher et repassez une couche d’enduit ;
  6. Une fois que tout est sec, poncez pour lisser le mur.

Articles similaires

De quelques grammes à plusieurs tonnes, une cheville peut supporter une large gamme d’objets plus ou moins lourds, destinés à tenir sur des supports pleins ou creux et de différentes compositions. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’adapter le type de cheville au support ainsi qu’au poids de l’objet que vous souhaitez accrocher. […]

Le soleil, les précipitations, la neige et même la pollution sont des éléments qui peuvent sérieusement endommager un véhicule. Le soleil fait craqueler les joints des portières du véhicule, la pluie laisse des traces sur la carrosserie et la neige vous forcera à dégivrer votre pare-brise le matin. Heureusement, une solution existe à tous ces […]

Le ragréage est une étape qui peut s’avérer indispensable dans le cadre de travaux de rénovation ou de construction. Cette opération consiste à préparer le sol pour gommer les défauts et le rendre lisse avant d’y poser un nouveau revêtement. Le mortier de ragréage est vendu en poudre et doit être mélangé à de l’eau. […]