Il existe deux types de travaux de terrassement : le remblai (pour élever le sol) et le déblai (pour abaisser le sol). Ces deux actions peuvent être menées sur le même terrain en fonction de son nivelage. Mais comment faire pour obtenir une surface parfaitement plane ? Mode d’emploi.

Les outils indispensables aux travaux de terrassement

Afin de réaliser un terrassement de qualité, il est important de s’équiper des bons outils.

Si pour la construction d’une petite cabane une pelle et un râteau suffisent, il faudra des engins plus importants pour des travaux de plus grande envergure. A noter également que le type de sol jouera sur la quantité de travaux à prévoir (un sol compact est plus facile à travailler qu’un sol formé d’alluvions par exemple). Un laser est indispensable pour le nivelage correct du sol.

La machine de chantier la plus pratique à utiliser pour le terrassement est la pelle mécanique ou mini pelle. Il s’agit d’un engin multifonction, et c’est donc les godets choisis qui influent sur les travaux qu’elle peut réaliser. On choisira ainsi un godet avec des dents robustes et des chenilles en caoutchouc tout terrain pour mini pelle pour opérer le terrassement. Pour ce type de travaux, on peut également s’équiper d’un bouteur/bulldozer ou encore d’une décapeuse.

Il ne faut pas non plus négliger les engins dédiés à la mise en œuvre tels que les compacteurs vibrants/dameurs, les engins d’arrosage (comme l’enfouisseur d’eau), les tombereaux articulés ou rigides pour le transport des déchets ou des gravats et les engins dédiés à des tâches spécifiques tels que :

  • Les brises-roches hydrauliques (BHR) pour l’extraction des roches
  • Les concasseurs mobiles pour la réduction granulométrique du sol
  • Les épandeurs et les malaxeurs pour les ateliers de traitement du sol

Le déroulement des travaux de terrassement

Auteur : Torché Waremme ; Cjp24 ; JLPC

Les travaux de terrassements ne se font pas au hasard, et doivent d’ailleurs être réalisés pendant les périodes sèches. En effet, les aléas de la météorologie peuvent influer sur la qualité des travaux. On distingue 5 grandes étapes des travaux de terrassement :

  1. L’étude du sol : le terrassement est plus ou moins difficile selon la consistance des terres (sable, marnes compactes, sol argileux, glaise, terrain pierreux, rocheux… tout cela impacte notamment le type d’engin à utiliser)
  2. La préparation du terrain : c’est le bornage par un géomètre expert, pour identifier notamment les zones à dédier aux canalisations ainsi que le nivelage
  3. L’extraction des terres et gravats : il ne faudra pas oublier d’emmener ces déchets de chantier dans une déchetterie spécialisée
  4. Le terrassement en lui-même : évacuation des eaux (pente de 5%), décaissement, creusement de fouilles et tranchées, etc.
  5. La viabilisation du terrain : c’est le moment d’amener l’eau, l’électricité, le gaz, les câbles téléphoniques, etc. sur votre parcelle de terre. Il faudra ensuite procéder au remblai.

Les travaux de terrassement ne nécessitent pas forcément l’aide d’un professionnel, mais requièrent alors de solides connaissances des sols. Si ce n’est pas votre cas, faites appel à un terrassier qui pourra vous guider sur votre chantier. Nous vous invitons également à parcourir notre article sur les conseils pratique du terrassement pour compléter votre lecture.

Articles similaires

Pour délimiter votre terrain ou créer un vis-à-vis avec vos voisins, vous avez décidé de poser une clôture rigide. Élément à la fois décoratif et pratique, la clôture doit être choisie avec soin. En effet, plusieurs options sont disponibles. Pour bien choisir la vôtre, voici les détails auxquels vous devez prêter attention. Les critères à […]

À la fois esthétique, durable et résistante aux intempéries, une terrasse en composite ajoute une plus-value certaine à la maison. C’est aussi l’endroit idéal pour bronzer les après-midis d’été et pour faire des barbecues en soirée. Que vous la posiez vous-même ou que ce soit un professionnel qui vous l’installe, il est essentiel de respecter […]

Choisir le terrain où faire construire sa maison, c’est bien entendu choisir l’endroit où l’on vivra, mais c’est aussi, en fonction de la topologie du terrain et du paysage alentour, influencer l’aspect de votre future maison. Voici les critères à déterminer lorsque vous êtes à la recherche d’un terrain pour votre construction neuve. La localisation […]