Le secteur du bâtiment est encore malheureusement de nos jours l’un des plus gros producteurs de déchets. Il est cependant tout à fait possible d’opter pour le chantier zéro déchet dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve. Avec un peu de bon sens et d’organisation, l’objectif n’est pas si difficile à atteindre.

construction_projet

Les bons choix de départ

Avant de s’engager dans un projet immobilier que vous souhaitez inscrire dans la démarche zéro déchet, commencez par vous poser les bonnes questions :

  • la surface réelle dont vous avez besoin car plus l’habitation sera grande, plus elle génèrera des déchets
  • le mode de construction ou de rénovation et le choix des matériaux. Pour réduire les pollutions des déchets de chantier, rien de tel que de s’orienter vers des matériaux à faible impact environnemental comme par exemple le bois ou la paille.

Limiter au maximum la production de déchets impose également un tri minutieux pour leur permettre un recyclage ou une destruction dans les règles de l’art par tous ceux qui participent à la construction.

Le réemploi des matériaux

On ne parle plus de démolition mais plutôt de déconstruction quand on s’applique à ne pas jeter ce qui peut encore servir. De multiples matériaux comme par exemple d’anciens radiateurs en fonte ou encore les sanitaires et certains carrelages sont encore tout à fait fonctionnels et peuvent entrer dans une filière de « rénovation-recyclage » avant de connaître une deuxième vie. D’autres, comme les métaux, peuvent être refondus et réutilisés comme le cuivre et l’aluminium ce qui limite considérablement notre impact sur les ressources de la planète.

De plus en plus d’acteurs du secteur de la construction et du BTP font ainsi appel à des sociétés comme Geco pour favoriser le tri et intégrer dans le cercle vertueux du réemploi les déchets de chantier.

comment faire un ragréage

Comment organiser le stockage et l’évacuation des déchets de chantier

C’est en choisissant de séparer directement sur le chantier les différents déchets, de les trier en fonction de leur future destination que l’on parvient au zéro déchet. En utilisant des bennes de différentes tailles, benne basse, benne à fond ouvrant, une benne auto-basculante ou encore à fond ouvrant, le stockage sur site est facilité, sans parler de l’évacuation. Plutôt que de choisir une seule benne tout venant, préférez toujours plusieurs bennes, chacune étant destinée à un déchet particulier : les gravats d’un côté, le carton d’un autre tout comme le plastique, le réemploi, les surplus de chantier, le bois…

Un chantier zéro déchet est toujours un chantier qui a fait l’objet d’une réflexion en amont pour réduire au maximum sa production de déchets. Indispensable, la benne permet un tri efficace et précis. Elle évite également de nombreux effort de manutention inutiles et engendre donc aussi des économies.

Articles similaires

Plus que jamais aujourd’hui, l’industrie solaire a le vent en poupe. Sur ce marché en pleine expansion, les innovations se succèdent pour offrir le meilleur package au consommateur. La tuile de toit solaire photovoltaïque est un parfait exemple en la matière pour rendre l’énergie du soleil plus abordable. Comment fonctionne la tuile solaire ? En […]

Il est bien souvent tentant de rentabiliser son terrain à 100% pour en profiter pleinement. Si vous avez pour objectif de construire une seconde maison sur une seule et même parcelle, il est nécessaire de se renseigner avant toute chose sur ce que dit la loi pour être en règle. Décryptons ensemble les modalités à […]

Nombreux sont les Français qui ont pour projet de construire leur propre maison. En effet, cela permet de se sentir enfin véritablement chez soi. De plus, le loyer n’est plus à payer tous les mois. Pourtant, la construction d’une maison peut demander de huit à douze mois. Cela s’avère trop long pour de nombreux français. […]