Le soleil, les précipitations, la neige et même la pollution sont des éléments qui peuvent sérieusement endommager un véhicule. Le soleil fait craqueler les joints des portières du véhicule, la pluie laisse des traces sur la carrosserie et la neige vous forcera à dégivrer votre pare-brise le matin. Heureusement, une solution existe à tous ces maux. Il s’agit du carport, un abri spécialement conçu pour votre voiture. Focus sur l’installation et la fixation d’un carport.

La réglementation en vigueur pour l’installation d’un carport chez soi

Toute nouvelle construction ou toute modification de la structure d’un bâtiment s’accompagne de certaines formalités. En France, l’installation d’un carport de moins de cinq mètres carrés est libre et ne demande aucune formalité.

Cependant, si vous projetez d’installer un carport d’une superficie comprise entre cinq et 20 mètres carrés, il faudra impérativement déposer une déclaration de travaux auprès de votre mairie de résidence. Si la superficie du carport est supérieure à 20 mètres carrés, il vous faudra demander un permis de construire.

garage_1

Préparer le sol qui accueillera le carport

Avant de se lancer dans l’installation d’un Akena Carports, il faudra impérativement préparer le sol sur lequel viendra se fixer la structure.

Et pour cause : l’espace sur lequel vous avez choisi d’installer la structure devra supporter le poids de votre véhicule. Il peut alors être intéressant d’y faire couler une dalle de béton ou d’y installer des pavés sur un lit de sable par exemple. Cela évitera toute déformation de la chaussée.
À cela, il faudra prévoir les emplacements pour y installer les ancrages. En effet, un carport est une structure particulièrement légère. Il est alors indispensable de l’ancrer solidement au sol pour éviter de la voir s’envoler au premier coup de vent.

Le montage de la structure du carport

Une fois que vous avez correctement préparé le sol de votre futur garage, vous pouvez alors procéder au montage de la structure. Première étape : fixer les différents piliers et poteaux qui supporteront le toit. Pour cela, il peut être intéressant de couler des dés de béton à leur base.

Vient ensuite l’installation du toit de la structure. Si vous vivez dans une région avec de fortes précipitations, il conviendra de s’orienter vers une toiture inclinée qui permettra aux eaux de pluie ou à la neige d’être évacué plus facilement.

Ainsi, il est relativement facile de fixer un carport au sol. Il suffit alors de préparer le sol en coulant une dalle de béton puis d’y fixer les piliers de la structure. L’installation d’ancrages permettra d’apporter une stabilité supplémentaire à la structure en cas de vents violents.

Articles similaires

De quelques grammes à plusieurs tonnes, une cheville peut supporter une large gamme d’objets plus ou moins lourds, destinés à tenir sur des supports pleins ou creux et de différentes compositions. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’adapter le type de cheville au support ainsi qu’au poids de l’objet que vous souhaitez accrocher. […]

Le ragréage est une étape qui peut s’avérer indispensable dans le cadre de travaux de rénovation ou de construction. Cette opération consiste à préparer le sol pour gommer les défauts et le rendre lisse avant d’y poser un nouveau revêtement. Le mortier de ragréage est vendu en poudre et doit être mélangé à de l’eau. […]

Facile à poser et abordable, le parquet flottant offre également un rendu élégant et qui dure dans le temps. Sa pose simple et rapide, consiste à assembler des lames de bois entre elles sans les fixer au sol avec de la colle ou des clous. Vous avez envie de vous lancer ? Dans cet article, on […]