Pour protéger vos murs et votre muret de la pluie, du gel et des intempéries, l’installation d’un dessus de muret est conseillée. Celui-ci est disponible en différents matériaux selon le style que vous recherchez. Afin d’éviter le dépôt de saletés, vous devez également protéger votre couvre-mur. En suivant cet article, découvrez comment couvrir le dessus d’un muret.

La description du dessus de mur

Le dessus de mur est aussi connu sous l’appellation chaperon ou couvertine. Il désigne un petit toit installé sur le muret ou le mur à l’extérieur. Ses avantages sont nombreux, parmi lesquels la protection du mur contre l’eau. En effet, une couvertine permet d’éviter d’abîmer la peinture, le mur et l’enduit de votre mur extérieur. Elle sert entre autres à protéger le muret contre la pluie et le gel afin d’éviter la formation de fissures. Grâce à un chaperon, vous bénéficiez entre autres d’une finition qui apporte du charme à votre mur ou muret extérieur.

Quel que soit le type de dessus de mur que vous avez sélectionné, veillez à ce qu’il soit bien installé de part et d’autre de votre mur ou de votre muret. De cette façon, vous limitez les risques d’infiltration d’eau de pluie au niveau de votre structure.

Les différents types de dessus de mur existant

Le dessus de mur existe en différents modèles, à commencer par le chaperon en béton. Il s’agit du modèle de couvre-mur le plus répandu et le moins cher sur le marché. Il est fabriqué avec une dalle de béton qui est à fixer sur le sommet du muret.

En ce qui concerne le chaperon en pierres reconstituées, c’est le couvre-mur le plus esthétique. Cependant, c’est un modèle moins cher par rapport au chaperon en béton. Grâce à ce dessus de mur, vous pouvez donner un style moderne à votre maison. Vous pouvez également opter pour toutes sortes de coloris pour apporter un aspect naturel à votre mur.

Pour ce qui est du chaperon en pierre, c’est le dessus de mur le plus onéreux sur le marché. Par rapport aux deux premiers modèles, celui-ci dispose d’une bonne résistance. Par ailleurs, il donne du cachet à votre muret.

Quel que soit le type de dessus de mur que vous avez sélectionné, vous avez l’embarras du choix au niveau de la forme. Il y a par exemple le chapeau avec une pente, deux pentes, quatre pentes ou de forme plate. L’inclinaison est à déterminer en fonction du sens de l’écoulement que vous recherchez.

Les différentes finitions pour un dessus de mur

Selon le type de muret dont vous disposez, les finitions sont différentes. Pour finir un couvre mur de muret en pierre par exemple, vous pouvez utiliser des tuiles en canal afin de garantir un bon système d’évacuation d’eaux de pluie. Il est également possible de mettre en place des pierres de différents formats pour apporter de l’esthétique à votre muret. Pour créer un mur assez plat, privilégiez la pose de pierres plates avec du mortier.

Si c’est pour finir un dessus de muret en parpaing bien lisse, servez-vous d’une truelle pour bien aplatir le mortier. Afin d’obtenir une finition irréprochable, assurez-vous de bien combler les vides et d’éliminer les excès.

Les différents types de mortier pour poser le dessus de mur

Le type de mortier à utiliser pour poser le dessus de mur dépend du modèle que vous avez sélectionné. Pour un couvre mur en métal, privilégiez un mastic-colle. Par contre, dans le cas de chaperon en pierre, en béton ou en brique, choisissez du mortier-colle. Celui-ci sèche rapidement au contact de l’air. Afin d’apporter un bon confort d’utilisation, optez pour un mortier-colle de classe C2 et déformable S1.

En ce qui concerne le scellement entre le mur et le dessus de mur, utilisez un autre liant. Vous pouvez par exemple vous servir du mortier-joint. Celui-ci résiste parfaitement à la dilatation et possède un bon niveau de souplesse.

Bref, il existe différentes manières de couvrir le dessus d’un muret selon le type de mur dont vous disposez. Le choix du mortier ou du ciment à utiliser pour sceller cette structure repose entre autres sur le matériau de votre muret. Quoi qu’il en soit, il est préférable de faire appel à un professionnel pour assurer le bon écoulement des eaux de pluie et pour bénéficier d’une bonne fixation.

A lire : Agrandissement de la terrasse : quelques conseils clés

Articles similaires

Il existe différents types de matériaux disponibles pour la construction de terrasse. Pour bénéficier d’un cadre cosy, rustique et tranquille, optez pour des palettes. Découvrez grâce à cet article comment fabriquer une terrasse avec des palettes. Bien choisir le type de palettes pour la création de terrasse Pour fabriquer une terrasse en palette, la première […]

A la fois économique et écologique, la phytoépuration est un procédé d’assainissement des eaux usées qui s’appuie sur l’action des plantes, ou plus exactement des bactéries présentes dans les racines. Elle présente de nombreux avantages et bonne nouvelle, il est même possible de réaliser ce système soi-même ! Dans cet article, nous allons vous expliquer comment […]

Depuis plusieurs étés vous faites le même constat : votre terrasse est trop petite pour en profiter pleinement ! La bonne nouvelle c’est qu’il est tout à fait possible de l’agrandir afin qu’elle corresponde à vos attentes. Dans cet article nous vous donnons quelques conseils clés pour savoir comment procéder à l’agrandissement d’une terrasse. Quels sont les principaux […]