Témoignage d’une rénovation d’une maison de 1880 en autoconstruction

Nous présentons un jeune couple d’une trentaine d’années, Laurent et Sophie, qui a décidé de quitter l’Est de la France, pour s’installer au nord de l’Auvergne dans l’Allier. Leur choix a été guidé autant par la qualité de vie et la beauté des paysages du bocage Bourbonnais, que par une opportunité d’acquisition de cette maison ancienne. A quelques kilomètres de Moulins.

C’est un véritable coup de cœur qu’ils ont ressenti, lors de la visite de cette maison en pierre de 80 m² au sol, avec un étage aménageable, en bordure de village, vue imprenable sur la campagne environnante. Cette maison indépendante possède une cave voûtée de 30 m², une très belle charpente, quelques apprentis, dispose d’un grand terrain de 3500 m² plat, avec un puits. Voilà pour les atouts.

autoconstruction renovation
autoconstruction renovation

Mais il y a également quelques problèmes : cette maison est inoccupée depuis 15 ans, située en contrebas d’un champ (ruissellement) la maison est très humide. Il va donc falloir traiter ce problème en priorité. Tout est à refaire à l’intérieur, la charpente est à reprendre en partie ainsi que la couverture, à l’intérieur pas d’électricité, de plomberie, ou d’assainissement. Tout est à refaire.

L’achat est décidé : valeur 30 000 €.

Première étape faire l’état des lieux et chiffrer les travaux

Comme dit précédemment la toiture doit être reprise, ce sera le premier chantier. Les poutres porteuses sont saines, les chevrons eux méritent d’être remplacés pour un quart d’entre eux (soit environ 30). Pour éviter de devoir découvrir la totalité des 120m² de toiture très pentue dans l’Allier, l’intervention se fera par-dessous. Tous les chevrons vermoulus seront éliminés et remplacés par des sains (moisés). Un traitement par injection de la charpente est décidé ensuite.

Le changement des tuiles (petites tuiles plates) sera fait par l’extérieur grâce à une échelle de toit.
20m² sont changés en divers endroits.

autoconstruction renovation
autoconstruction renovation

Traité l’humidité

Le curage du fossé sur l’arrière de la maison, permet déjà d’éliminer une partie de l’humidité qui venait stagner contre le mur sud. Le fond de ce caniveau est refait à la chaux ferrée, pour diriger les eaux pluviales vers un puits perdu.
Mais pour lutter contre l’humidité cela ne suffira pas, le sol en terre battue, est juste recouvert de tomettes très anciennes, qui sont censées réguler l’humidité.
Laurent décide de ne prendre aucun risque, il découvre la totalité de la surface des quatre pièces du bas de leurs tomettes. Il en conserve une partie, jette celles trop usées ou brisées. Il faut ensuite décaisser, sur 20 cm la totalité de la surface, poser des drains atmosphériques qui traverseront la maison de part en part, pour ventiler sous la dalle béton.
C’est un gros travail, car une fois le sol décaissé, il faut poser un hérisson (gravier 20/40) sur 10cm d’épaisseur, au milieu duquel circulent les drains atmosphériques. Six entrées d’aération sur chaque façade sont percées à travers les murs, afin de faire circuler l’air en permanence.

Ensuite un film polyane est posé sur le hérisson, avant de couler une dalle béton de chanvre de 10 cm d’épaisseur.

Suite de la rénovation dans la partie II

Articles similaires

Quand les courants d’air se font sentir à l’intérieur de la maison et que les pertes de chaleur sont importantes, il est temps de changer vos fenêtres. Seulement, cela représente un gros budget et si votre demeure est mal isolée à cause de défauts de construction, les travaux seront encore plus lourds. En attendant, voici […]

En termes de sécurité, les portes de garage sont souvent le point faible d’une maison. Il s’agit d’une cible facile pour les cambrioleurs, qui espèrent y trouver une voiture ou bien un accès direct à l’intérieur du domicile. Pour éviter une effraction, il ne faut pas négliger la sécurisation de votre porte de garage, tout […]

Aluminium, bois, PVC, combinaisons… Que ce soit pour leur pouvoir isolant, leur esthétique sans pareille ou leur résistance au temps, tous les matériaux ont leur spécificité. Mais comment opter pour celui qui convient le mieux à votre porte d’entrée ? L’aluminium : esthétique et facile d’entretien Le choix de l’aluminium pour les portes d’entrée est […]