La colle polymère colle tous les matériaux : ciment, plâtre, bois et métaux. Une fois sèche, elle peut même être peinte. Si vous ne connaissez pas encore ce type de colle, découvrez pourquoi la reine des colles est vraiment grand public !

Colle polymère : la plus polyvalente des colles

Longtemps réservée aux professionnels du bâtiment, la colle polymère est aujourd’hui entrée dans tous les foyers. Multi-usage, cette colle de différentes variétés est à base de silicone modifiée. Parmi ses points forts :

  • Elle est sans solvant et sans odeur ;
  • Elle s’adapte à toutes les problématiques de collage et s’emploie aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur ;
  • Cette colle offre une bonne résistance aux intempéries, à la pluie, aux grands froids, aux grosses chaleurs, et aussi au vieillissement.

Comment procéder pour appliquer une colle polymère ?

  • Il suffit de couper l’embout et d’y visser la canule. Selon le débit nécessaire, l’extrémité peut être recoupée à divers endroits.
  • La colle doit être déposée sans être étalée. Ensuite, on presse les deux faces fermement. Au bout de 30 secondes, la colle a fait son effet.

Le produit se polymérise, formant une sorte de « peau »

Les colles MS, ou polymères modifiées silane, sont particulièrement adaptées à l’encollage des matériaux métalliques. Elles sont par exemple parfaites pour fixer les feuillures de finition des clôtures et solidariser les lames décoratives. On utilise aussi cette colle pour la terrasse, par exemple pour fixer une cornière de finition aluminium tout le long d’une terrasse en bois composite.

tube de colle polymère de la marque Cyanolit
Source : Cyanolit Colles

La colle polymère est la plus polyvalente des colles, la plus sûre aussi. Les utilisateurs apprécient le moment où le produit se polymérise, formant une sorte de « peau » en surface en quelques minutes seulement. Alors que certaines colles durcissent totalement et se craquellent, cette substance caoutchouteuse ne s’assèche jamais complètement. Elle conserve cet aspect compact et élastique, facilitant sa dépose en un seul geste le cas échéant.

La colle polymère est idéale pour coller les plinthes

Une fois sèche, elle accepte tous types de couvertures, comme les peintures à l’eau et même les peintures avec solvant. En expulsant les gaz de la résine, la polymérisation sous vide permet d’en améliorer encore les propriétés. Les colles mastic à base de polymère de synthèse sont généralement conseillées par les professionnels pour coller du bois ou du VPC sur d’autres types de structures.

À l’intérieur de la maison, la colle polymère est ainsi particulièrement recommandée pour coller les plinthes, que le mur soit en plâtre ou en ciment. Là encore, qu’il s’agisse d’une pièce surchauffée, ou à l’inverse froide, voire humide comme une salle de bains, les plinthes ne se décollent pas, ne bougent pas.

Revers de la médaille : la colle polymère est certes un peu plus chère que les autres. Toutefois, les utilisations sont tellement variées qu’elle reste un indispensable !

Articles similaires

De quelques grammes à plusieurs tonnes, une cheville peut supporter une large gamme d’objets plus ou moins lourds, destinés à tenir sur des supports pleins ou creux et de différentes compositions. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’adapter le type de cheville au support ainsi qu’au poids de l’objet que vous souhaitez accrocher. […]

Le soleil, les précipitations, la neige et même la pollution sont des éléments qui peuvent sérieusement endommager un véhicule. Le soleil fait craqueler les joints des portières du véhicule, la pluie laisse des traces sur la carrosserie et la neige vous forcera à dégivrer votre pare-brise le matin. Heureusement, une solution existe à tous ces […]

Le ragréage est une étape qui peut s’avérer indispensable dans le cadre de travaux de rénovation ou de construction. Cette opération consiste à préparer le sol pour gommer les défauts et le rendre lisse avant d’y poser un nouveau revêtement. Le mortier de ragréage est vendu en poudre et doit être mélangé à de l’eau. […]