Aluminium, bois, PVC, combinaisons… Que ce soit pour leur pouvoir isolant, leur esthétique sans pareille ou leur résistance au temps, tous les matériaux ont leur spécificité. Mais comment opter pour celui qui convient le mieux à votre porte d’entrée ?

L’aluminium : esthétique et facile d’entretien

Le choix de l’aluminium pour les portes d’entrée est très courant pour la grande modernité qu’il permet, avec de nombreux coloris disponibles et différents formats. Aussi, ce matériau est un des plus simples à entretenir puisqu’une seule fois par an suffira.

Si la sécurité garantie par les portes en aluminium est relativement équivalente d’un modèle ou d’une marque à l’autre, c’est au niveau de l’isolation thermique que tout va se jouer : en effet, il sera nécessaire de s’assurer que le modèle est à rupture de pont thermique. Cela permet, entre autres, d’éviter toute déperdition de chaleur inutile.

Le verre : élégant et lumineux

Souvent combiné à un autre matériau, le verre invite la lumière dans le hall d’entrée. Son double ou triple-vitrage en fait à la fois un excellent isolant et l’assurance de la sécurité.

Le prix d’une porte composée de verre sera très variable, en fonction d’un certain nombre de critères outre les tarifs du fabricant de portes d’entrée en eux-mêmes : surface, présence de motifs décoratifs, qualité, performances, etc.

Le bois : le charme chaleureux

Il existe autant de portes d’entrée en bois que d’envies. Que ce soit au niveau de sa nature, de son association à d’autres matériaux (comme l’acier ou l’alu par exemple) ou encore de ses capacités isolantes, chaque bois est bien différent et offre des performances tout aussi variées.

Quant à l’entretien, c’est un des matériaux qui en a le plus besoin, avec un traitement protecteur tous les 5 à 10 ans en fonction des conditions d’exposition et de climat.

L’acier : le matériau à combiner

Si l’acier garantit une sécurité excellente, il sera plus judicieux de l’associer à d’autres matériaux pour améliorer le reste de ses performances. Typiquement, on pourra le combiner au bois, tant pour une meilleure isolation thermique que pour un gain esthétique. Et tout comme le bois, il faudra l’entretenir une fois tous les 5 à 10 ans avec un traitement spécifique.

Les modèles de portes d’entrée en acier les plus onéreux seront bien entendu les portes blindées, qui peuvent coûter jusqu’à 5 000 euros.

Le PVC : un rapport qualité-prix correct

Les portes d’entrée en PVC n’ont pas de point fort en particulier, mais leurs performances sont correctes dans l’ensemble. Relativement design grâce à une palette de couleurs variée, le PVC isole bien et procure un niveau de sécurité satisfaisant. Bon marché, il pourra toujours être utile de l’associer à d’autres revêtements.

Articles Similaires

En termes de sécurité, les portes de garage sont souvent le point faible d’une maison. Il s’agit d’une cible facile pour les cambrioleurs, qui espèrent y trouver une voiture ou bien un accès direct à l’intérieur du domicile. Pour éviter…

Construire seul est un projet d’une grande envergure et surtout un véritable défi. Afin de réussir son auto construction, il est primordial d’être bien entouré et conseillé. Mais il est tout aussi important de disposer d’outils professionnels pour réaliser du…

Outil indispensable pour tous les bricoleurs, la perceuse-visseuse doit faire l’objet d’un choix rigoureux. Technologie, poids, puissance : comment choisir le bon modèle ? La perceuse-visseuse filaire Ses avantages C’est le modèle le plus polyvalent ! Les perceuses de la…