La tronçonneuse est un équipement indispensable pour l’entretien des espaces verts. Elle permet de réaliser l’élagage des arbres, la taille des haies ou encore la coupe du bois de chauffage. Il est donc essentiel de bien entretenir son outil de travail pour préserver ses performances sur le long terme.

Nettoyer et contrôler l’état de sa tronçonneuse

Dans un premier temps, l’entretien d’une tronçonneuse passe par un nettoyage systématique de l’outil après chaque utilisation. Cette tâche permet de vous débarrasser des dépôts de résine, des brindilles et des sciures de bois. Pensez également à réaliser différentes vérifications afin de vous assurer de son intégrité. Cela vaut notamment pour les pièces et parties suivantes :

  • le système d’entraînement : chaîne, guide et frein ;
  • la gâchette de fonctionnement et le système de blocage ;
  • les différentes options de commande et de contrôle de puissance : commutateur d’arrêt, starter…

Ces recommandations s’accordent à tout type de modèle, comme une tronçonneuse thermique Stihl ou une tronçonneuse électrique Bosch.

Affûter et lubrifier sa chaîne de tronçonneuse

tronçonneuse stihl ms 170
Tronçonneuse STIHL – King Vert

En parallèle du nettoyage de votre outil, il vous faut réaliser l’affûtage de la chaîne. Cet aspect de l’entretien demeure indispensable. Il permet en effet de préserver la qualité de coupe tout en protégeant guide de chaîne, pignon et gouges. Lors d’une intervention standard, optez pour un affûtage manuel à l’aide d’une lime. En cas de dégradation importante, préférez un affûtage électrique.

Il est primordial d’avoir une bonne connaissance des procédés à mettre en œuvre afin de travailler en toute sécurité. À titre d’exemple, lors de l’utilisation d’une lime ronde ou plate, vous devez respecter un nombre de passages identique pour chaque maillon. Après avoir affûté la chaîne d’une tronçonneuse Stihl ou d’une autre marque, procédez à sa lubrification. Pour ce dernier point, choisissez un lubrifiant sec avec une composition au PTFE. Vous obtiendrez ainsi une adhérence optimale sur le support.

Adapter l’entretien de sa tronçonneuse selon un fonctionnement électrique ou thermique

Selon les caractéristiques techniques de votre tronçonneuse, d’autres opérations d’entretien sont à réaliser. Les modèles thermiques nécessitent un nettoyage du carburateur et du filtre à air, sans oublier un contrôle ponctuel de l’état des bougies d’allumage. Pour les modèles électriques, il vous faut retirer les dépôts (terre, poussière…) au niveau des contacts de la batterie. Faites de même pour son compartiment.

Quelle que soit la marque concernée, l’entretien d’une tronçonneuse se fait de manière régulière. Cela passe par le nettoyage après emploi, mais aussi par une vérification des différents organes de fonctionnement. Quant à la chaîne, elle nécessite un affûtage et une lubrification de façon régulière. Le but est de préserver le mécanisme d’entraînement, la précision et la qualité de la coupe.

Articles similaires

Lorsqu’on se lance dans l’aquariophilie, on peut vite se rendre compte que l’eau du robinet n’est pas adaptée à certaines espèces de poissons ou de plantes. Afin de remédier à ce problème, il existe un appareil miracle qui transforme l’eau du robinet en eau osmosée. Zoom sur l’osmoseur ! Qu’est-ce que l’eau osmosée ? L’eau […]

Il existe de nombreuses possibilités pour devenir propriétaire. Lorsque l’on se tourne vers le secteur de la construction neuve, on s’assure une solution plus flexible pour personnaliser sa future propriété. Parmi les opportunités du marché, Mikit développe le concept de co-construction. En quoi consiste-t-il ? Une collaboration qui démarre sur l’évaluation des besoins pour un projet […]

Test outil Fiskars J’ai testé pour vous en avant première la masse Fiskars SH-36L, masse plate d’un côté et forme merlin de l’autre. 5Kg et 90cm de puissance, montés sur un manche anti vibration, une belle bête.