Quelle que soit la durée des travaux, un chantier nécessite des aménagements spécifiques pour garantir de bonnes conditions de travail. En considérant son caractère provisoire, il convient alors de disposer d’un réseau d’éclairage adapté. Découvrez quelles sont les principales solutions à mettre en œuvre pour éclairer un chantier.

Adapter l’éclairage à la configuration des lieux et des particularités du chantier

Afin de garantir des conditions parfaitement sécuritaires, un réseau d’éclairage performant doit prendre en compte plusieurs critères d’implantation. En ce qui concerne la configuration des lieux, il faut s’attarder sur les points suivants :

  • la superficie à couvrir ;
  • l’intégration dans un espace clos ou un environnement extérieur ;
  • la complexité et les particularités du chantier : travaux en hauteur ou en sous-sol…

Cela permet de mieux déterminer les besoins en matière d’alimentation et de consommation d’électricité professionnelle. Cet aspect propre à chaque chantier garantit une excellente visibilité pour réaliser son travail et bien appréhender les spécificités des sites. Il s’agit alors de partager les espaces avec ses collègues et de bien identifier les obstacles ou dangers présents.

L’importance de souscrire à un contrat professionnel pour son électricité

deux personnes en train de discuter d'un contrat

Pour répondre à des besoins ponctuels ou qui nécessitent une certaine mobilité, il est recommandé de souscrire à des contrats dédiés aux entreprises. Le tarif de l’électricité pour les professionnels est, en effet, plus avantageux si l’on envisage une utilisation intensive et permanente de ses outils et équipements.

Il existe des solutions qualitatives et respectueuses de l’environnement qui s’adressent à tout type de structures, comme les TPE, les PME-PMI ou les grandes entreprises. La flexibilité de l’offre permet de réaliser des économies avec une fourniture d’énergie adaptée à sa consommation. Il est ainsi plus facile de gérer ses dépenses en électricité.

Bien choisir ses équipements de chantier pour l’éclairage

Plusieurs solutions d’éclairage sont à la disposition des entreprises. Sur un chantier, on peut ainsi acheter des projecteurs télescopiques, des lampes phares, des baladeuses ou des lampes torches. Leur choix peut se tourner sur la technologie employée, comme l’halogène ou les systèmes à LED. Ces derniers sont particulièrement indiqués pour travailler en basse tension, par exemple.

Il est également important de bien déterminer la puissance requise. Si la mobilité est conséquente et la précision des travaux moindre, 10 lux demeurent suffisants. On porte cette valeur à 40 lux pour des chantiers qui demandent plus de rigueur, comme les interventions sur échafaudage. Enfin, pour une visibilité optimale, notamment pour le travail de nuit, on se tourne vers des équipements capables de prendre en charge 100 lux, voire davantage.

Articles similaires

Vous venez de terminer de poser les plaques de plâtre pour monter une cloison, créer un faux plafond ou encore doubler un mur sur ossature. Pour finaliser le tout, il vous reste à faire les joints entre les plaques de placo pour consolider votre ouvrage et bien lisser la surface. Cette étape est souvent redoutée […]

Appliques, plafonniers, lampadaires, luminaires d’extérieur, les choix ne manquent pas en matière d’éclairage pour votre habitation. On vous donne nos conseils pour faire un choix parmi la large gamme de modèles et de marques de luminaires pour la maison. Pourquoi acheter des luminaires en ligne ? En achetant vos luminaires de maison en ligne, vous […]

Pour tout type de logement, l’émanation de mauvaises odeurs constitue un problème récurrent non négligeable. Au-delà du désagrément olfactif, cela indique également un défaut d’entretien au niveau des canalisations ou de la plomberie. Plusieurs causes sont envisageables pour expliquer ce phénomène. Les principales origines des mauvaises odeurs Dans la majorité des cas de figure, les […]