La toiture est l’un des éléments les plus importants de votre maison. En plus de mettre en valeur son aspect esthétique, elle permet de se protéger contre les intempéries et de rester au chaud et au sec. Mais pour qu’une toiture soit saine et remplisse son rôle correctement, elle doit être construite dans les règles de l’art. Un entretien régulier vous permettra également de la garder en bon état et d’éviter d’éventuels travaux de réfection.

Au moment de la construction

Lorsque vous entamez votre projet de construction de maison, ne lésinez pas sur les moyens au niveau de la toiture ! En règle générale, on recommande de consacrer 15 à 20% de son budget total pour la construction du toit. Ce budget pourra varier selon que la charpente est incluse ou non.

Pour mener à bien les travaux au niveau du toit, vous devrez faire 2 choix principaux : la charpente et la couverture. Des choix qui vont souvent de pair puisque tous les matériaux de couverture ne vont pas avec toutes les charpentes. En-dehors de la charpente de toit plat, on distingue 2 types de charpentes :

  • Traditionnelle : surtout utilisée dans les constructions anciennes, elle permet une plus grande liberté au niveau de la forme du toit. De plus, il est très facile d’aménager des combles sous ce type de charpente. Pour la couverture, vous pourrez tout à fait opter pour des matériaux lourds, comme des tuiles plates ou des tuiles en ardoise ;
  • Industrielle : moins coûteuse et plus rapide à mettre en place, la charpente industrielle offre toutefois moins de liberté. Il sera plus difficile de moduler la forme du toit et d’aménager des combles. De plus, on préfèrera des matériaux de couverture légers, comme les tuiles en béton, en zinc ou en terre cuite par exemple.

Notez que le choix du matériau de couverture dépendra aussi en grande partie des règles d’urbanisme en vigueur dans votre région. Adresse-vous à la mairie de votre commune pour connaître ces règles et savoir si une dérogation est possible.

Charpente en bois qui abrite des combles aménageables
Source : gettyimages.fr

Entretien de la toiture

Une fois la toiture installée, il est important de l’entretenir pour lui garantir une bonne durée de vie. Pour cela, réalisez une inspection visuelle de manière régulière, soit depuis l’extérieur, soit depuis les combles.

Dès que vous remarquez le moindre problème, agissez tout de suite : réparez les fissures dans le bois, remplacez les tuiles cassées, etc. En effet, même si les matériaux de couverture sont conçus pour être durables et résister aux intempéries, le moindre souci vous expose à des complications, comme des infiltrations d’eau par exemple.

En plus de remplacer les tuiles cassées, pensez à bien les nettoyer. Ne laissez par les feuilles mortes ou la mousse s’installer ! Si vous en êtes capable et que vous disposez du matériel de sécurité adéquat, vous pouvez monter sur votre toit et diffuser un anti-mousse pour toiture. Sinon, faites appel à un professionnel.

Pensez également à déboucher les gouttières pour que l’eau puisse s’écouler sans encombre. Cette opération sera d’autant plus fréquente si votre maison est entourée d’arbres. En complément de ce nettoyage, vous pouvez aussi installer des dispositifs (crapaudine, grille pare-feuilles) afin d’empêcher l’obstruction de vos gouttières.

Articles similaires

Qu’elle soit adjacente à la maison ou indépendante, une extension en bois permet de disposer d’un espace de vie supplémentaire. Ce projet d’aménagement est idéal pour améliorer la valeur de son patrimoine immobilier. Découvrez les conseils et les méthodes pour construire vous-même sa propre extension en bois. Préparer le sol avant la construction de l’extension […]

Face à la disparité des matériaux employés dans la confection des portes d’entrée, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Des qualités esthétiques aux avantages fonctionnels, l’acier permet de répondre à différents critères et besoins en matière d’ouverture et de protection de son logement. Pourquoi est-il intéressant de se tourner vers une porte en […]

Vous prévoyez de construire votre habitation vous-même ? Beau projet ! Mais attention, l’autoconstruction fait partie des activités physiques les plus à risque en ce qui concerne l’apparition des troubles musculosquelettiques (TMS). Voici quelques solutions pour s’en prémunir… Les troubles musculosquelettiques, qu’est-ce que c’est ? Derrière l’acronyme TMS sont regroupées l’ensemble des affections touchant les différentes structures en […]