Rénovation des murs intérieurs, les enduits

L’image que vous voyez pour illustrer cet article, n’est pas un montage. C’est réellement l’état dans lequel nous avons trouvé les murs intérieurs en ce début de chantier ! Ne me demandez pas comment il est possible de faire un travail aussi… raté! Ou plutôt si, voyons justement ce qui s’est vraisemblablement passé.

 

Les murs, plutôt anciens, sont au fil du temps abîmés par les occupants. Ceux-ci décident de cacher la misère, ils ne prennent pas le temps de boucher les trous. Un coup de peinture suffira… seulement peindre un mur endommagé, ne cache pas les trous et pire, le rouleau lors de l’application vient décoller le plâtre et les anciennes peintures fragilisées. C’est comme ça que à chaque passage de rouleau, l’apprenti bricoleur étale sur le mur, les débris arrachés ci et là. Un résultat pire que le mal. De grâce la prochaine fois, collez un poster devant!

Nous allons donc voir comment récupérer ces murs, pour obtenir des murs propres, prêts à peindre ou à tapisser.

 

Première étape le ponçage

ponceuse girafe
Ponceuse girafe

 

Personnellement sur de grandes surfaces à poncer, j’utilise une ponceuse girafe, une spatule pour éliminer les plus gros morceaux collés et une cale à poncer à la main pour les endroits difficilement accessibles. Un premier passage avec un grain agressif type 60 pour dégrossir, puis un second passage avec du 120.

Une fois le mur bien poncé, on peut débuter l’enduit. J’utilise personnellement un enduit allégé de finition pour joints placo. Il est facile à travailler, ne sèche pas trop vite et vendu prêt à l’emploi, il n’y a aucun grumeau à craindre.

 

enduit renovation
enduit renovation

 

Dans notre cas, le mur est tellement abîmé qu’il faudra deux passages d’enduit, le premier passage garnira 90 % du relief, mais trop charger ne sert à rien car sinon l’enduit coulera avant séchage.

Une fois sec on ponce une première fois avec un grain 120, on dépoussière et on repasse sur les endroits nécessaires une deuxième couche d’enduit. On laisse à nouveau sécher, puis dernier ponçage avec un grain adapté à la finition souhaitée. 120 pour la pose de papier peint, 180 pour une finition peinture directe sur le mur.

 

mur renovation
mur renovation après 1er passage enduit sans ponçage

 

Pour la finition, si vous posez un papier peint, pensez à appliquer d’abord une sous-couche d’impression, à base de peinture acrylique diluée. Pour une finition peinture, première couche de votre coloris légèrement diluée, puis deuxième couche en application au rouleau.

Articles similaires

En termes de sécurité, les portes de garage sont souvent le point faible d’une maison. Il s’agit d’une cible facile pour les cambrioleurs, qui espèrent y trouver une voiture ou bien un accès direct à l’intérieur du domicile. Pour éviter une effraction, il ne faut pas négliger la sécurisation de votre porte de garage, tout […]

Aluminium, bois, PVC, combinaisons… Que ce soit pour leur pouvoir isolant, leur esthétique sans pareille ou leur résistance au temps, tous les matériaux ont leur spécificité. Mais comment opter pour celui qui convient le mieux à votre porte d’entrée ? L’aluminium : esthétique et facile d’entretien Le choix de l’aluminium pour les portes d’entrée est […]

La mise aux normes de son compteur électrique permet de mieux gérer sa consommation énergétique et d’optimiser la sécurité de l’installation. Pour cela, il est parfois nécessaire d’entreprendre des travaux de rénovation. Comment s’y prendre ? De quel matériel doit-on disposer ? Réaliser quelques préparatifs avant la pose Pour remplacer son tableau électrique, il est possible de […]