Comment changer une porte?

Les standards de confort ont bien changé, lors de cette rénovation, nous découvrons des portes qui avaient pour unique fonction de clore la pièce. Pas d’isolation phonique, pas d’isolation thermique, une pose plus qu’aléatoire avec des espaces qui enlèvent tout confort thermique dans la pièce et qui ne peut permettre d’atténuer les bruits du reste de la maison. Il est donc nécessaire de changer la porte. Nous choisissons une porte phonique bois massif, avec joints périphériques caoutchouc. La porte pèse 25 kg, son prix neuf autour de 350 € (achetée en solde 130€). Les cotes de cette porte ancienne ne sont pas assez larges pour accueillir une porte plus récente, cela va demander un travail de découpe.

 

Première étape, déposer l’ancienne porte

changer porte
changer porte

 

2. Désolidariser le dormant de la porte. Le dormant est la partie fixe dans laquelle les gonds sont fixés et sur lesquels repose la porte. On positionne le dormant contre la cloison, puis on trace au crayon papier l’emplacement de la future porte.

changer porte
Changer porte- tracé

 

3. Si l’on peut conserver l’ancien cadre (dormant) on le fera pour pouvoir s’appuyer dessus, sinon il faudra l’enlever et agrandir le trou dans le mur ou la cloison.

 

4. Vérifier le niveau du tracé avec un niveau à bulle ou un niveau laser

changement porte intérieure
changement porte intérieure- découpe

 

5. Puis découper (démolir), soit le cadre ancien, soit le mur selon votre configuration

6. Ensuite présentez le nouveau dormant, qui doit rentrer dans l’épaisseur de la cloison tout en restant en applique.

 

changer porte
changer porte- rabotage des découpes

 

7. A ce stade il est important de caler votre cadre avant de le visser, sinon vous allez le déformer et la porte ne fermera plus.

8. Remettez la porte sur son dormant, présenter la porte, passez à l’extérieur de la pièce et demandez de l’aide pour tenir la porte appliquée par votre acolyte resté à l’intérieur.

 

changer porte
changer porte- calage et fixation

 

9. Calez en bas en haut puis vérifiez que la porte s’ouvre bien

10. Vissez votre porte dans l’ancien cadre en bois ou dans le mur

 

Une fois la porte fixée il faudra finir le travail de pose par un garnissage autour du cadre, avec du MAP par exemple et une finition enduit et peinture par exemple. Prenez le temps de bien faire l’isolation du tour de porte, il serait dommage d’avoir des passages thermiques et phoniques par l’encadrement.

Comptez une demi journée de travail si vous débutez.

 

 

Articles similaires

Quand les courants d’air se font sentir à l’intérieur de la maison et que les pertes de chaleur sont importantes, il est temps de changer vos fenêtres. Seulement, cela représente un gros budget et si votre demeure est mal isolée à cause de défauts de construction, les travaux seront encore plus lourds. En attendant, voici […]

En termes de sécurité, les portes de garage sont souvent le point faible d’une maison. Il s’agit d’une cible facile pour les cambrioleurs, qui espèrent y trouver une voiture ou bien un accès direct à l’intérieur du domicile. Pour éviter une effraction, il ne faut pas négliger la sécurisation de votre porte de garage, tout […]

Aluminium, bois, PVC, combinaisons… Que ce soit pour leur pouvoir isolant, leur esthétique sans pareille ou leur résistance au temps, tous les matériaux ont leur spécificité. Mais comment opter pour celui qui convient le mieux à votre porte d’entrée ? L’aluminium : esthétique et facile d’entretien Le choix de l’aluminium pour les portes d’entrée est […]