Les volets roulants ont de multiples avantages. Ils sont faciles et rapides à installer et demandent peu d’effort de manipulation chaque jour à l’ouverture et à la fermeture. Ils sont également moins dangereux pour les doigts lorsqu’il s’agit de les ouvrir et de les fermer ! Découvrez comment installer facilement un volet roulant dans un coffre tunnel.

Qu’est-ce qu’un coffre tunnel ?

Le coffre tunnel est tout simplement un coffre maçonné en haut de la fenêtre, en lieu et place d’un caisson amovible. En France, compte tenu des nombreuses règlementations en matière d’urbanisme et de proximité avec des bâtiments historiques, c’est la solution la plus souvent retenue. C’est notamment le cas s’il s’agit d’une construction neuve. Il est en effet plus compliqué d’installer un coffret tunnel en rénovation, car cela signifie modifier le linteau de la fenêtre.

Du côté des avantages, le coffret tunnel est plus discret que le caisson. Il doit être isolé pour ne pas créer de pont thermique. Par ailleurs, il est très pratique si vous souhaitez installer un moteur pour volet roulant afin de ne pas avoir à monter et descendre vos volets roulants à la manivelle.

Volet roulant tulipe

Les étapes pour poser un volet roulant dans un coffre tunnel

Voici les différentes étapes à suivre pour installer un volet roulant dans un coffre tunnel. Si certains éléments vous manquent, vous pouvez les trouver auprès d’un détaillant de pièces détachées pour volet roulant :

  • Étape 1 : commencez par insérer les tulipes et leurs supports dans les coulisses. Mettez ensuite les coulisses de votre volet en place, pour repérer les points de fixation. Puis percez, mettez les chevilles et fixez les coulisses.
  • Étape 2 : déroulez le tablier dans les coulisses. Vissez les plaques sur les joues et fixez-les sur l’axe d’enroulement en prenant garde à bien fixer le mécanisme d’enroulement des deux côtés.
  • Étape 3 : remontez le tablier et bloquez-le en l’air à l’aide d’adhésif ou d’un collier. Vissez le guide-sangle sur le coffrage, puis insérez la sangle dans l’accroche de la poulie. Ôtez le ruban adhésif ou le collier de serrage. Insérez le tablier dans les coulisses et la sangle dans l’enrouleur, puis vissez l’axe d’enroulement.
  • Étape 4 : si vous avez choisi un volet roulant électrique, suivez la procédure habituelle pour installer un moteur dans un axe d’enroulement d’un volet roulant. Reliez le tout à une alimentation électrique.

Sachez qu’il existe aussi la possibilité d’automatiser les volets battants. Il suffit d’installer un moteur pour volet battant, qui est encore plus simple à poser qu’un moteur de volet roulant.

Articles similaires

Lorsque le soleil est conséquent, le voile d’ombrage permet de profiter d’une zone d’ombrage agréable. Elle s’adosse directement sur votre logement à condition d’utiliser un système de fixation efficace. Quelques précautions à prendre avec la voile d’ombrage Premièrement, la détermination de l’emplacement idéal est un impératif à respecter. Trouvez dans un premier temps les points […]

Bien souvent, les fenêtres les plus anciennes bénéficient seulement d’un simple vitrage. Tout dépend de leur état, mais elles peuvent vite être obsolètes pour votre domicile. Manque d’isolation, exposition au bruit, moins sécuritaire, nombreux sont les inconvénients du simple vitrage. Pour un remplacement de fenêtres, mieux vaut toujours privilégier du double, voire du triple vitrage. […]

Quelle que soit la durée des travaux, un chantier nécessite des aménagements spécifiques pour garantir de bonnes conditions de travail. En considérant son caractère provisoire, il convient alors de disposer d’un réseau d’éclairage adapté. Découvrez quelles sont les principales solutions à mettre en œuvre pour éclairer un chantier. Adapter l’éclairage à la configuration des lieux […]