De la maison aux immeubles, la toiture est l’une des parties les plus importantes en ce qui concerne l’isolation de l’habitat. Elle entre également en ligne de compte pour la construction de logements passifs. Pour éviter les infiltrations d’eau, il est nécessaire d’étanchéifier sa toiture. Comment faut-il procéder ?

Disposer d’une parfaite étanchéité avec la membrane EPDM

Pour éviter les ponts thermiques et les déperditions énergétiques, il est possible d’aménager un toit végétal. Toutefois, cette solution convient surtout pour les toitures plates afin d’assurer leur accessibilité et leur entretien. En revanche, la membrane EPDM s’adapte à tout type de toit, des structures en pente aux grandes surfaces. D’une longévité supérieure à 50 ans, elle est réalisée à partir de matériaux non polluants pour l’environnement et l’homme. De plus, elle se révèle facile d’entretien, et ne nécessite que peu d’outils pour son installation. En savoir plus.

Quelques précautions à prendre pour la pose

Capable de couvrir une surface de 900 m², la toile EPDM est réversible. Il n’y a donc aucun risque de la placer à l’envers puisque son efficacité reste similaire. Pour une superficie supérieure à 50 m², il est conseillé d’utiliser une bande périmétrique armée afin d’éviter une tension dans la bâche. Pour les toitures inférieures à cette mesure, il suffit d’appliquer de la colle acrylique et de déployer la membrane EPDM sur la surface à protéger. Pour les ajustements de coupe, il est nécessaire de disposer d’une paire de ciseaux et non d’un cutter.

Installer la toile EPDM et réaliser les finitions

Après le collage et l’application de la toile, il faut balayer la surface pour maroufler, autrement dit, assurer l’adhérence entre la toiture et l’EPDM avec la colle tout en chassant les bulles d’air. Il convient ensuite de réaliser les finitions au niveau des rebords et des angles pour éviter tout passage d’eau. L’intégration d’éléments annexes, comme une sortie pour l’eau pluviale, se fait après l’installation de la membrane. On procède comme suit : la découpe, la pose d’une pièce intermédiaire, puis le système d’évacuation. L’étanchéité nécessite environ deux heures de travail pour une surface de 50 m².

Articles similaires

La décoration fait partie intégrante d’un projet en auto-construction. Eh  oui, si bien penser l’architecture et le gros œuvre est une chose, l’ambiance qui se dégage de votre logement en est une autre tout aussi importante ! Or, souvent négligée, l’installation électrique peut elle aussi être harmonisée dans votre intérieur. Voici comment. Des prises électriques design […]

Aluminium, bois, PVC, combinaisons… Que ce soit pour leur pouvoir isolant, leur esthétique sans pareille ou leur résistance au temps, tous les matériaux ont leur spécificité. Mais comment opter pour celui qui convient le mieux à votre porte d’entrée ? L’aluminium : esthétique et facile d’entretien Le choix de l’aluminium pour les portes d’entrée est […]

Construire seul est un projet d’une grande envergure et surtout un véritable défi. Afin de réussir son auto construction, il est primordial d’être bien entouré et conseillé. Mais il est tout aussi important de disposer d’outils professionnels pour réaliser du travail de qualité. Avantages et inconvénients de l’auto construction De nos jours, les projets d’auto […]