Lorsqu’on souhaite changer ses fenêtres, il existe plusieurs possibilités d’aménagement. Celles-ci dépendent de la configuration du bâti, de l’environnement, du budget, ainsi que des matériaux employés. Au même titre que le bois ou l’alu, le PVC présente différents atouts pour ce type de projet. Quels sont-ils ?

Un choix diversifié pour une esthétique travaillée

Faciles à produire, les fenêtres en PVC se distinguent tout d’abord par leur très bon rapport qualité/prix. Il faut généralement compter entre 100 et 700 € par pièce, selon le fabricant sollicité. Le PVC se transforme aisément et donne lieu à de nombreuses formes et teintes.

Le choix est donc particulièrement varié pour s’accorder à des préférences précises, ainsi qu’à des contraintes architecturales. Les finitions mates ou brillantes, sans oublier la palette de couleurs disponible, rivalisent sur le plan esthétique avec le cachet du bois. Il est même possible d’obtenir des menuiseries en PVC qui imitent différentes essences, comme le chêne ou le pin.

Des fenêtres en PVC pour améliorer son confort domestique

En sollicitant un vendeur de fenêtres expérimenté, on peut également bénéficier d’autres renseignements précieux pour profiter des qualités du PVC. Le matériau est notamment réputé pour ses excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique. Grâce à des profilés qui gagnent en finesse, il est possible d’accroître l’apport en luminosité naturelle pour ses pièces.

Ce type de fenêtres est particulièrement apprécié dans le cadre de travaux d’amélioration des performances énergétiques. À titre informatif, cela peut donner lieu à un soutien financier tel qu’un crédit d’impôt (CITE), un taux de TVA réduit (5,5 %) et même des primes ou des chèques énergie. Le PVC est idéal pour veiller à son confort intérieur tout en minimisant les dépenses liées au chauffage.

Le PVC pour garantir la solidité et la longévité de ses fenêtres

En corrélation avec la précédente qualité évoquée, les fenêtres en PVC à Annecy, comme ailleurs, offrent une parfaite étanchéité. Elles s’intègrent dans de nombreux environnements et supportent d’importants changements saisonniers, y compris de fortes intempéries et des épisodes de gel.

Côté entretien, le PVC n’est pas exposé aux risques de corrosion et présente une excellente tenue sur le long terme. Son nettoyage ne nécessite aucun traitement particulier. Il suffit généralement de l’eau savonneuse et d’une éponge non abrasive (ou d’une raclette) pour ôter les salissures, la boue ou les dépôts de poussière.

Enfin, l’installation de fenêtres en PVC est particulièrement recommandée si l’on dispose de larges ouvertures.

Articles similaires

Vous prévoyez de construire votre habitation vous-même ? Beau projet ! Mais attention, l’autoconstruction fait partie des activités physiques les plus à risque en ce qui concerne l’apparition des troubles musculosquelettiques (TMS). Voici quelques solutions pour s’en prémunir… Les troubles musculosquelettiques, qu’est-ce que c’est ? Derrière l’acronyme TMS sont regroupées l’ensemble des affections touchant les différentes structures en […]

Dans le domaine de la métallurgie, l’offre a tendance à dépasser la demande. En effet, la nouvelle génération fuit certains métiers, comme chaudronnier, soudeur ou encore ferrailleur. Pourtant, les entreprises ont constamment besoin d’experts en métaux et les annonces professionnelles se font nombreuses. Grâce à cette fiche métier, découvrez le métier de ferrailleur : salaire, missions, […]

À moins qu’il ne s’agisse d’un modèle hors-sol, la construction d’une piscine est généralement réalisée par un professionnel expérimenté. Toutefois, il est possible d’entreprendre ce projet soi-même ; à condition de bénéficier du budget, du temps et des compétences nécessaires. À quoi faut-il penser lorsqu’on envisage la construction de sa propre piscine ? Les démarches à réaliser […]