Aujourd’hui plus de 2 millions de Français se chauffent au gaz, et cette énergie est aujourd’hui la préférée de l’hexagone. Cet engouement est dû aux nombreux avantages du gaz naturel et aux efforts faits en direction de la transition énergétique. Voici quelques conseils pour passer en toute sérénité à un chauffage au gaz naturel !

Pourquoi choisir le gaz naturel ?

Le gaz naturel est l’énergie de chauffage la plus utilisée en France avant l’électricité et le fioul. Ce succès est lié aux nombreux avantages de cette énergie par rapport à ces concurrentes.

Le gaz naturel permet d’alléger les factures puisque son prix est à la baisse depuis 2013. Il est bien plus rentable que l’électricité et son prix est plus stable que le fioul, qui connait chaque année de fortes variations.

Le gaz naturel est aussi une solution pratique, car une fois le raccordement fait le gaz vous permet de vous chauffer mais aussi de chauffer votre eau et de faire cuire vos aliments.

Les étapes d’un passage au gaz naturel

Le gaz naturel : une solution polyvalente pour votre habitation

  • Faire un état des lieux de votre système de chauffage
  • Évaluer quelles solutions et quels équipements vous sont utiles. Une chaudière au gaz ou plutôt un poêle à gaz ? Des systèmes de régulations de chauffage ou encore des plaques de cuisson au gaz naturel ? Et pourquoi pas chauffer sa piscine au gaz ?
  • Définir un budget et se renseigner sur les aides à disposition.
  • Choisir les professionnels qui s’occuperont du chantier. Si votre ancien chauffage est au fioul ce sont eux qui s’occuperont de vous débarrasser de la cuve.
  • Commencer les travaux qui comprennent : raccordement au gaz naturel, pose de la chaudière au gaz, installation des radiateurs, mise en place des équipements annexes et finitions.
  • Suivre les avantages économiques de cette transition sur vos factures.

Pensez aux aides à la rénovation

Passer à un mode de chauffage plus écologique vous permet de bénéficier d’aides de L’État et d’organismes favorisant la transition énergétique. Crédit d’impôt, TVA à taux réduit ou encore subventions locales, il existe forcément une aide adaptée à vos besoins alors pensez à bien vous renseigner avant de commencer vos travaux.

Enfin, sachez que ces aides sont souvent plus intéressantes si vous couplez l’installation de votre nouvelle chaudière au gaz avec des travaux d’isolation de votre logement.

Articles Similaires

La mise aux normes de son compteur électrique permet de mieux gérer sa consommation énergétique et d’optimiser la sécurité de l’installation. Pour cela, il est parfois nécessaire d’entreprendre des travaux de rénovation. Comment s’y prendre ? De quel matériel doit-on disposer ?…

Savoir anticiper les mauvaises surprises… Il faut l’intégrer dans votre chiffrage et dans votre planning, la rénovation comporte des surprises. Parfois bonnes, souvent mauvaises ces surprises doivent être intégrées à votre préparation de projet. Prévoyez une enveloppe de 20% du…

Plaque de cuisson encastrée, comment la poser? Si vous devez poser une plaque de cuisson encastrée sur un plan de travail en bois, voilà un article qui vous donnera la marche à suivre. Rien de très compliqué, il vous faudra…