La mise aux normes de son compteur électrique permet de mieux gérer sa consommation énergétique et d’optimiser la sécurité de l’installation. Pour cela, il est parfois nécessaire d’entreprendre des travaux de rénovation. Comment s’y prendre ? De quel matériel doit-on disposer ?

Réaliser quelques préparatifs avant la pose

Pour remplacer son tableau électrique, il est possible de solliciter un professionnel ou de le faire soi-même. Dans ce dernier cas de figure, il faut néanmoins posséder de solides connaissances en électricité. Deux étapes préliminaires sont indispensables. La première est de s’assurer que l’installation dispose d’une mise à la terre. La seconde est de contrôler tous les circuits à partir du panneau existant. Il est ainsi plus facile de déterminer quel modèle choisir, en fonction du nombre de rangées et de modules destinés aux disjoncteurs.

Définir l’emplacement du tableau électrique et sa compatibilité avec l’installation existante

Tableau électrique

L’emplacement de l’ancien tableau électrique ne correspond pas forcément aux dernières normes de sécurité. Les modules les plus bas ne doivent pas se situer à moins d’un mètre du sol. Il est également recommandé de le placer à proximité du coupe-circuit général. Pour les logements collectifs, il faut se soucier de sa compatibilité avec une GTL (Gaine Technique de Logement), notamment pour les installations en saillie.

Réaliser la pose et le contrôle du tableau électrique

Tous travaux de rénovation passent par le démontage de l’ancien tableau avant la pose du nouveau modèle. Le câblage permet de relier chaque circuit. Selon les spécificités des installations, l’ajout d’accessoires peut être nécessaire, comme des peignes conducteurs ou des borniers de raccordement. Il reste à connecter l’ensemble à l’arrivée électrique pour un fonctionnement sécurisé. Attention à bien contrôler le serrage des vis et à ne laisser aucun fil débranché. L’usage d’un multimètre permet de vérifier la bonne tension pour chaque circuit.

Articles Similaires

Savoir anticiper les mauvaises surprises… Il faut l’intégrer dans votre chiffrage et dans votre planning, la rénovation comporte des surprises. Parfois bonnes, souvent mauvaises ces surprises doivent être intégrées à votre préparation de projet. Prévoyez une enveloppe de 20% du…

Plaque de cuisson encastrée, comment la poser? Si vous devez poser une plaque de cuisson encastrée sur un plan de travail en bois, voilà un article qui vous donnera la marche à suivre. Rien de très compliqué, il vous faudra…

Aujourd’hui plus de 2 millions de Français se chauffent au gaz, et cette énergie est aujourd’hui la préférée de l’hexagone. Cet engouement est dû aux nombreux avantages du gaz naturel et aux efforts faits en direction de la transition énergétique.…